top of page

La manucure, toute une Histoire…

Dernière mise à jour : 28 déc. 2023

Si, comme moi, vous êtes passionnées par la manucure, je vais vous raconter son histoire…

Celles et ceux qui me connaissent, savent que l’Amour a une grande importance dans ma vie. Et c’est normal, car c’est Eros, dieu de l’Amour, qui fit la première manucure!

Voulant faire une blague à sa mère Aphrodite, déesse de l’Amour, de la Beauté et du Désir, il lui coupa les ongles pendant son sommeil et les dispersa un peu partout. Mais les Moires, 3 sœurs, déesses de la Destinée, rappelant qu’aucune partie d’une divinité ne pouvait mourir, transformèrent les ongles en Onyx (qui signifie « ongle » en grec), pierre symbole d’éternité.


-5000 ans 

 

Ça, c’est pour la partie mythologie. Concernant nous autres, pauvres mortels, il faut remonter à 5000 ans avant notre ère pour trouver les premiers embellissements de nos chers ongles. C’est en Inde, où les femmes se maquillaient les mains et les ongles au henné et continuent de nos jours.


Manucure au henné


-4000 ans

 

C’est en Mésopotamie (l'Irak actuel), plus précisément du côté de Babylone, où l’on a découvert que les hommes se peignaient les ongles avec du khôl, un rituel réservé aux plus puissants.

Un peu plus tard, en Egypte, la couleur des ongles affichent le rang social, tout le monde a le droit de se colorer les ongles mais doit respecter un code de couleur, du foncé pour les plus riches au plus clair pour les moins fortunés . On a découvert dans des tombes royales, les premiers instruments de manucure. Les momies des plus hauts dignitaires avaient même droit à une petite manucure et pédicure post-mortem!


Manucure au temps des égyptiens

-3000 ans

 

On retourne en Asie, en Chine avec l’invention du premier vernis à ongle! A base de gomme arabique, de cire d’abeille et de blanc d’œuf, ils produisent des laques colorées pour les ongles.

 



XVIIème siècle

 

Pendant de nombreux siècles, pas de grandes nouveautés jusqu’à l’arrivée de la première « prothèse ongulaire ». On la doit encore à nos amis chinois, très exactement à la dynastie Qing, ils mettent au bout des doigts, une espèce de long dé à coudre métallique orné de pierres précieuses pouvant faire jusqu’à 10cm. Là encore, c’est un signe distinctif de sa place dans la société.

Premier faux-ongle, dynastie Qing, en Chine

 

XXème siècle : les grandes innovations

 

1934, un dentiste, Maxwell Lappe, a l’idée de faire des ongles artificiels pour éviter à ses patients de se ronger les ongles : le premier faux-ongle est né !

1936, aux États-Unis, les frères Revson et le chimiste Lachman mettent au point un vernis opaque et longue durée sous le nom de Revlon, le succès est immédiat !

1954, date importante pour notre discipline, encore un dentiste, Fred Slack met au point une substance à base d’acrylique pour se réparer un ongle cassé. Il lance « Patti Nails », le premier procédé de rallongement d’ongles fixé sur l’ongle naturel.

1985, en Allemagne, le premier gel UV, à catalyser sous lampe, est créé. Avec lui, la démocratisation de la prothésie ongulaire est lancée.


Depuis, les techniques ne cessent d’évoluer avec de nouveaux produits et de nouveaux protocoles.

Comme moi, continuez à vous former pour toujours rester au top de notre belle discipline et découvrir de nouveaux horizons…

 

Merci d’avoir lu ce petit résumé de l'histoire de la manucure , j’espère qu’il vous a plu et appris certaines choses.

J’attends vos commentaires et vos suggestions pour de prochains posts.

 

A bientôt…

Cristina

 

26 vues0 commentaire
bottom of page